Ma Morelia Spilota Cheynei (fiche, photos et commentaires)

Morelia Spilota Cheynei - Python tapis des Jungles- -Jungle carpet python

 Le terrarium de la Morelia Cheynei est en verre collé de fabrication industrielle, 120x60x60 , aération basse et haute. Materiel et accessoires: substrat écorces naturelles,  Néon interne lumière du jour 2.uvb, lampe chauffante infra rouge aérienne 100w sur thermostat réglé a 26°c pour la partie chaude nocturne, lampe chauffante lumière du jour 100w , gradient thermique diurne 32° au point chaud, 25° au point frais, gradient nocturne 22° à 26° , les lampes sont montées sous supports avec reflecteurs et externes, 1 lampe LED bleue nocturne, programmateurs, 1 thermometre digitals à double sonde, un hygromètre, serrure, cachette, bac à eau  suffisamment grand pour que le serpent s'y baigne entierement. Gros tronc , a la fois vertical et horizontal pour que le serpent trouve la place qui lui convient au moment où il veut, lianes rugueuses pratiques pour la mue afin que le Morelia s'y frotte. Le décor est réfléchi, alliant accéssibilité, fonctionnalité et recherche décorative . L'objectif souhaité est d'essayer d'atteindre , sans "surcharge" d'éléments, un effet "jungle", lumineux et sombre, chaud et frais, espace au sol aire de repos et de guet dans "l'arbre".Ceci toujours avec un minimum d'encombrement au sol facilitant le nettoyage.

                                       Photos de ma Morelia Spilota Cheynei

                                           

 la Cheynei est tres curieuse par son comportement et son oeil vif            

                          

 

                            p1020455-copie.jpg                                                 

                                            Posture "chasse" attitude typique

 Fiche : Morelia Spilota Cheynei

Nom vernaculaire : Python tapis des jungles

Répartition géographique : Nord Est de l'Australie, notamment région du Quensland


Taille : jusqu'à 1.8 mètres
Moeurs: semi arboricole - nocturne.                Habitat: Forêt subtropicale humide

Description : C'est un python de taille modeste, allant de 140 à 180 cm. La tête est massive et très démarquée du cou particulièrement fin. La langue et l'intérieur de la bouche sont bleu très foncé. Les fossettes thermosensibles, situées au-dessus de l'avant des lèvres supérieures et sous l'arrière des lèvresinférieures, sont nombreuses et bien marquées. La couleur de fond est noire ou brun très foncé avec des taches allant de gris pâle au jaune vif et de forme très variable. C'est un serpent à la fois terrestre et arboricole.

Elevage : La taille de terrarium conseillée pour un couple est de 150x70x80. Celui-ci sera de type tropical humide avec pour substrat des copeaux de bois. Il faudra y placer des cachettes au sol et en hauteur en liège et feuillage ainsi que des grosses branches et un grand bac d'eau.

Nutrition : Rongeurs -Oiseaux -Lézards -

Eclairage : tube néon 2.0 (2% d'uvb)

Température jour: chaud 32 - froid 28
Température nuit: chaud 26- froid 22

Conseils : Ce serpent étant arboricole, il est donc préférable de chauffer en radiant à partir du plafond avec une ampoule céramique ou un tapis et de disposer judiceusement le branchage.

Reproduction: facile

Accouplement : A partir de février

Gestation : 70

Ponte : 16 oeufs en moyenne

Incubation : 60

Période de repos : oui

 Commentaires :

Le Cheynei est un tres beau serpent et très interéssant au niveau du comportement.

Malgré qu'ils soient moins répandus en terrariophilie que les autres Boidés ( BCI, Régius etc..) les Morélias ont conquis de nombreux amateurs qui en sont devenus "fans", et pour cause, quel merveilleux serpent ! De tous les pythons, les Morélias sont pour ma part les plus interéssants, a la fois par leur motifs, couleurs, comportement et aussi par leur activité. A l'instar du Régius ou du Brongersmai (curtus) ils sont  beaucoup moins cachés et ont les voit tres souvent évoluer, parfois même en journée. Le Cheynei est plus petit que ses cousins Mac Dowelli , Variegata ..malgré que certains sujets peuvent approcher les 1m80 voire 2 metres, par ailleurs il a une coloration que je trouve plus belle. En vieillissant, mue apres mue, et si il vit dans de bonnes conditions de maintenance, l'aspect beige, puis jaunatre devient de plus en plus jaune, même si cela n'est pas valable pour tous les sujets.

L'Australie a interdit l'exportation de ses Morélias, on ne peut en trouver aujourd'hui que issus d'élevages. Ceci est tres bien car je defend l'idée que toute espece de reptile doit être acquise que née en captivité, ainsi le milieu sauvage cesse d'être pillé. Mais les Morélias commençant a trouver de plus en plus d'amateurs, sont confrontés a un autre problème lié a l'élevage en captivité, ainsi des hybrides apparaissent tels que Cheynei croisé avec du  Mc Dowelli ou variegata. Seul un oeil expérimenté peut s'en apercevoir quand ils sont juvéniles. Ce qui est bien dommage. Il me semble important de conserver les pures souches quand on a la chance d'en avoir. Je conseille vraiment si vous voulez en acquérir un de vous renseigner et de trouver un eleveur qui travaille sur des pures souches. Ma femelle Cheynei est de pure souche, et quelle "erreur terrariophile" ce serait de croire avoir un Cheynei alors que c'est un hybride. On trouve aussi des Cheynei 50/50, ce qui veut dire qu'il y a autant de couleur noire que jaune, ceci n'est pas une manipulation génétique mais une selection naturelle, qui reste toutefois dans les souches originelles et donc tres acceptable

Je considère que le Cheynei est à la fois arboricole et terrestre, cela depend des sujets, certains peuvent être completement arboricole. Toutefois j'ai remarqué que cela dépend des saisons et de la température,voire même de l'humidité,  ma femelle Cheynei va chercher le frais au sol selon les saisons, et peut y rester longtemps, comme a l'inverse elle peut rester longtemps perchée, c'est d'ailleurs tout a fais intéréssant. Le terrarium doit donc être a la fois long et haut, d'autant plus que si vous voulez la voir bien évoluer et s'etendre il lui faut de l'espace.

Concernant le chauffage, je ne conseille pas de chauffage au sol, le meilleur systeme pour un Morelia Cheynei comme pour tous les arboricoles à biotope humide est une lampe infrarouge ou ceramique, pour le cycle jour /nuit et une lampe chauffante lumiere du jour la journée, toutes deux aeriennes et sur thermostat et protegees pour que le serpent ne se brûle pas.J'en ai expliqué les raisons , voir a la page de mon Boa Constrictor.

Contrairement à d'autres pythons, le Cheynei est tres vorace et d'une manière générale facile a alimenter si les conditions de maintenace sont bonnes, toutefois certains sujets peuvent parfois poser problèmes. Il faut le plus tôt possible la faire passer de la souris au rat (selon son âge, sa taille et bien sûr au départ avec de petits rats) , car si elle s'habitue trop a la souris elle "rechignera" le rat, ceci est d'ailleurs le cas pour tous les boidés.

Comme tous les Morelias , la Cheynei peut être "mordeuse" a l'état juvénile et il faut l'habituer tres tôt aux manipulations sans la stresser pour qu'à l'âge adulte elle se sente en confiance et cessera de mordre. Les Morélias ont une réputation d' "agréssifs" erronnée. Dans la plupart des cas il ne s'agit pas d'attaque mais de defense, c'est pour cela qu'il faut qu'ils prennent confiance dans les manipulations, ensuite cela depend des conditions de maintenance et de stress, et bien sûr des sujets, certains le sont plus que d'autres. Parmi les Morelias le Cheynei , est celui que je conseille si on sait y faire, car il est aussi le plus petit. Je ne fais pas de généralités, car encore une fois cela dépend des sujets, mais ma Cheynei est une "patte" !

Le Cheynei est tres agréable a observer, il a des attitudes typiques, de déplacement, de repos, de chasse.Il est peu craintif et peu timide, il peut être même être très curieux.

Pour ma part parmi l'ensemble des pythons; le Morelia spilota Cheynei est mon préféré, par ses moeurs, ses deplacements, son comportement,ses motifs et couleurs. Je ne le conseille pas toutefois au débutant, en raison de son prix élevé, de son comportement qu'il faut savoir "canaliser" tres jeune, mais aussi et surtout pour des questions pratiques liées à la maintenance répondant a ses besoins spécifiques.

En conclusion je dirais que le Morelia Spilota Cheynei est le 'Prince" des Pythons !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site